En partenariat avec le Musée Crozatier

La Classe à horaires aménagés Musée

Une première en France

Faire découvrir les trésors rares

Expliquer les rôles d'un musée


Retour


Retrouvez ici les archives de la classe musée.
Vous pouvez également visiter le site de la Société des amis du Musée Crozatier, notre partenaire au sein de la classe musée.

Visites

La Classe musée découvre l’archéologie gallo-romaine




Après avoir visité le musée des Confluences l’année dernière, les élèves de la Classe Musée du collège Jules Vallès sont retournés à Lyon pour passer la journée du 16 mars au musée gallo-romain de Fourvière.

Au programme : une visite thématique « Du pain et des jeux » pour découvrir les monuments consacrés aux divertissements prisés par les habitants de Lugdunum, Lyon à l’époque gallo-romaine : l’amphithéâtre où esclaves, affranchis et citoyens pouvaient assister à des combats de gladiateurs ou à des chasses (combats d’animaux sauvages, ou d’animaux et d’hommes, ou simulacres de chasse dans l'arène, où un décor rappelait le milieu naturel d'origine des animaux).

Le théâtre pouvait accueillir de 4000 à 10 000 spectateurs pour des représentations théâtrales, tragédies, comédies et des pantomimes alliant musique et danse. A côté, l’odéon, théâtre de taille réduite (3 000 places), était destiné aux orateurs politiques ou philosophiques, à la musique, aux poètes et à une élite intellectuelle.
Ce sont enfin les jeux hippiques, comme les courses de chars, qui étaient organisés au cirque.
Seul le théâtre antique est encore visible aujourd’hui sur le site archéologique de Fourvière qui abrite également le musée. Mosaïques, stèles, maquettes et autres pièces antiques ont également permis aux collégiens de mieux comprendre ce pan de la vie quotidienne dans la colonie gallo-romaine de Lugdunum.

Les élèves ont ensuite pu suivre le parcours « Archéologues au travail » et ainsi apprendre que l’archéologue est un scientifique qui fouille, dessine, étudie objets et structures, rédige des rapports de fouilles. Ses découvertes permettent d’expliquer le mode de vie des anciens. Les différents types de prospection (pédestre, aérienne, documentaire ou géophysique), les fouilles préventives ou programmées, les outils et méthodes de l’archéologue, les spécialités archéologiques (anthropologue, topographe, géomorphologue, céramologue…), furent autant de thèmes abordés devant les vitrines du musée, présentant les objets mis au jour lors de fouilles. Le parcours s’est terminé dans l’atelier où les collégiens ont découvert les outils et instruments de l’archéologue et utilisé des microscopes pour identifier des graines et des charbons.

Cette journée s’inscrit dans le projet artistique qui occupe la Classe musée depuis le début de l’année 2018 sur le thème du patrimoine en péril et pour lequel les élèves créent, avec l’aide des artistes Claire Delsol et Lucie Delmas, une sculpture qui devrait être présentée bientôt lors de la Nuit des musées à l’Hôtel-Dieu.


L’exposition Picasso et la maternité
d’après les comptes rendus des 6e/5e

Vendredi 6 octobre, nous sommes allés à l’Hôtel-Dieu du Puy pour une visite guidée de l’exposition Picasso et la maternité.
Edith Lahellec, médiatrice du musée Crozatier, notre guide, nous a appris que les œuvres que nous allions découvrir provenaient de différents musées mais aussi de collections particulières.
A l’entrée, nous avons lu un petit texte manuscrit de Pablo Picasso souhaitant la bienvenue aux visiteurs. Dans la même pièce se trouvait un tableau d’un artiste italien réalisé sur ordinateur dans lequel Picasso était représenté avec sa fameuse marinière mais sur un corps d’enfant et dans un décor de chambre façon pop art.

Lire la suite

#BougeTonMusée


#BougeTonMusée est une exposition réalisée par les élèves de la Classe Musée.

Une sélection d'objets et d'oeuvres représentatifs des diverses collections du musée Crozatier est présentée aux visiteurs sous la forme de photographies grand format rattachées, grâce à des QRcodes à flasher, à des cartels "améliorés". Ceux-ci ont été rédigés par les élèves après des recherches au CDI du collège et au centre de documentation du musée Crozatier. Ils contiennent un descriptif de l'objet et des informations complémentaires comme la biographie de l'artiste ou de l'inventeur, le contexte historique, des images, etc.
Vous pouvez les découvrir ici en cliquant sur les liens.

Cette exposition pourra être prêtée à d'autres collèges, en attendant la réouverture du musée...

Histoire

« Pas de quartier pour le collège Jules Vallès »

A l’occasion des Journées nationales de l’architecture et des 50 ans du collège Jules Vallès du Puy-en-Velay, le Pays d’Art et d’Histoire a proposé samedi 14 octobre une visite du collège et de son quartier, mettant l’accent sur l’architecture des bâtiments et leur histoire.

La guide conférencière a tout d’abord conduit son auditoire dans la cour du collège.

Dans les années 1960, l’explosion des effectifs scolaires – due au baby-boom, à la mixité et à l’allongement de la scolarité obligatoire à 16 ans, ainsi qu’à la création des C. E. S. (collèges d’enseignement secondaire) – rend indispensable la construction de nouveaux bâtiments pour accueillir les collégiens français.

La création du collège Jules Vallès, qui ouvre ses portes en 1967, s’inscrit dans cette vague de construction intensive d’établissements, obéissant à des schémas-types définis au niveau national. Ceux-ci imposaient des structures simples composées d’éléments fabriqués industriellement et massivement, comme les modules en béton.

On reconnaît aisément ces caractéristiques dans le collège Jules Vallès, avec son bâtiment tout en longueur et ses modules répétitifs, relié à son gymnase par un préau ouvert sur la cour et donnant sur la rue Antoine Martin. C’est dans cette rue qu’un collégien de la Classe Musée a ensuite présenté la grande mosaïque de Luigi Guardigli, artiste italien (1923-2008). Cette œuvre d’art aux formes abstraites et aux couleurs contrastées, a été réalisée en 1975 dans le cadre du « 1% artistique », qui veut que 1% du budget alloué à la construction d’un bâtiment public soit consacré à la création d’une œuvre d’art intégrée au bâtiment.

De l’autre côté de la rue Antoine Martin, dans le jardin Henri Vinay, la visite s’est prolongée sur l’environnement proche du collège : tout un quartier bâti en partie sur l’emplacement de l’ancien couvent des Cordeliers, vaste domaine hors les murs de la cité ponote au Moyen Age. Le quartier connut au XIXe siècle une importante expansion urbaine et architecturale, notamment depuis la prairie du Breuil : la préfecture en 1823, le jardin Henri Vinay clôturé en 1830, le palais de justice en 1836, le musée Crozatier en 1868 et le théâtre municipal en 1893, ces deux derniers signés par l’architecte Antoine Martin.


Ateliers

Atelier Imagine ton musée du futur, décembre 2017


Création d’une maquette du musée Crozatier sous la forme d’un livre géant.


Sa couverture est composée des deux façades : celle du XIXe siècle côté jardin et celle du nouveau bâtiment côté collège. A chacun d’y créer des ouvertures pour en faire surgir œuvres ou occupants du musée. A chacun aussi d’imaginer les futures galeries de son musée en guise de pages à l’intérieur du livre. A la manière d’un muséographe, inventer des espaces, disposer ses collections, proposer un parcours…

Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès

La classe, l'oeuvre

La classe, l'oeuvre

Cette opération d’éducation artistique et culturelle consiste à inviter les élèves de tout niveau scolaire à étudier une ou plusieurs œuvres ou tout objet de collection d’un musée de France de proximité afin d’en concevoir une médiation qu’ils auront l’opportunité de présenter aux visiteurs le soir de la Nuit européenne des musées.

Pour la 3ème année consécutive, le collège Jules Vallès participera à l’opération « La classe, l’œuvre ! » en partenariat avec le musée Crozatier. Les élèves de la Classe musée présenteront, pour la Nuit des musées, le fruit de leur travail mené avec une artiste, en lien avec des œuvres du musée Crozatier et l’exposition programmée au printemps 2018 à l’Hôtel-Dieu du Puy-en-Velay, exposition de l’UNESCO de photographies sur le thème du patrimoine en péril.


Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Séance 1 : découverte et lecture d’un tableau
Classe musée du collège Jules Vallès

Le tableau de J.-M. Gué représente la porte Pannessac et ses deux tours à l’époque des guerres de religions, en plein conflit opposant les huguenots à l’assaut de la ville du Puy et les ponots défendant leur cité. Les guerres peuvent mettre en péril notre patrimoine, nous en avons hélas de nombreux exemples actuellement, en Syrie notamment.
Pour la porte Pannessac, ce ne fut pas le cas. Elle résista en effet aux guerres de religions et c’est au XIXe siècle qu’une des tours et la porte furent détruites pour des raisons d’urbanisme (faciliter la circulation).

Classe musée du collège Jules Vallès Combat à la porte Pannessac. Julien Michel Gué, vers 1833

Séance 2 : visite du site en ville par un guide du Pays d’Art et d’Histoire : les vestiges de la tour Pannessac et des remparts de la ville du Puy.
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès


Vestiges du rempart, rue des Mourgues et rue Porte Aiguière

Au Moyen Âge, la ville du Puy était protégée par des remparts de pierre pouvant atteindre 9 mètres de haut et 2 mètres de large à leur base. L’entrée en ville se faisait par des portes, souvent fortifiées, comme la porte Pannessac, la porte Aiguière, la porte des Farges…

Ces monuments ont disparu, souvent détruits au XIXe siècle, ou ne sont plus visibles car pris dans la construction de nouveaux bâtiments, comme les immeubles donnant sur le Breuil ou le boulevard Saint-Louis.

Il existait également des quartiers, à l’intérieur-même de la ville, protégés par d’autres remparts, comme le quartier de la ville haute autour de la cathédrale.

Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès

Séance 3 : rencontre avec les intervenants et présentation du projet de création artistique autour du thème du patrimoine en péril.
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Production attendue : une sculpture utilisant différents matériaux et techniques. Travaux individuels assemblés pour créer une œuvre collective. Oeuvre exposée à l’Hôtel-Dieu à l’occasion de l’exposition sur le patrimoine en péril à partir de mai 2018.

Imaginer et créer une une ville bâtie sur les vestiges d’une ancienne cité en ruines.

  • Le groupe des 6èmes / 5èmes, avec Lucie Delmas, plasticienne, travaillera la terre et construira la ville en ruines.

  • Le groupe des 4èmes / 3èmes, avec Claire Delsol, médiatrice du service patrimoine, prendra en charge la construction de la nouvelle ville, suspendue au-dessus des ruines, à l’aide de grillage et de bandes plâtrées.


Le tout sera installé sur un socle en spirale pensé selon le nombre d’or et fabriqué par les agents de l’atelier du musée.
Séance 4 : réalisation d’un croquis préparatoire.

Dans un premier temps, les 6èmes et 5èmes sont allés choisir une pièce dans la collection du lapidaire médiéval, un chapiteau, une colonne sculptée, une statue… qui devra apparaître comme élément décoratif de sa maison.

Chacun a ensuite dessiné sa maison, croquis qui servira de modèle pour le modelage de la terre.

Pour imaginer leur maison, les 4èmeset 3èmes ont d’abord rassemblé des idées, des pistes d’inspiration sous la forme de « planches d’influences » : photos de maisons insolites, types de matériaux, plans…
Classe musée du collège Jules Vallès

Etape suivante : le croquis.

Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Séance 5 : fabrication de la maison, du grillage et des bandes plâtrées pour les 4èmes-3èmes
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès
Classe musée du collège Jules Vallès